La beauté du quotidien, Iris Humm

Voir la beauté et trouver l’inspiration dans les petites choses de la vie, s’arrêter sur des scènes qui apparaissent comme insignifiantes à la majorité des gens… c’est peut-être cela qui défini une âme d’artiste.
C’est en tout cas ce qui anime la photographe Iris Humm, qui partage la beauté simple de son quotidien, sublimé par son talent pour capter des ambiances.

Bonjour Iris, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Iris, je suis née à Milan d’une mère franco-chinoise et d’un père suisse, et j’y ai grandi jusqu’à ce que je déménage à Barcelone il y a dix ans.

« […] enfant, j’étais très consciente de mon environnement et j’observais toujours tout. »

©Iris Humm

Comment est née ta passion pour la photographie ?

J’ai toujours été très visuelle, enfant, j’étais très consciente de mon environnement et j’observais toujours tout. Cela a continué jusqu’à l’adolescence et ça m’a semblé normal de commencer à prendre des photos, à tout documenter de cette manière non verbale. C’est cette envie que j’ai de penser le monde de cette façon.

« Je suis devenue assez douée pour faire passer le numérique pour de l’argentique […] »

Comment définirais-tu ton style photographique ?

J’ai (et je suppose, tous les autres photographes aussi !) un faible pour la lumière, le soleil, les ombres, la chaleur, et je me retrouve toujours à courir après toutes ces choses de façon obsessionnelle.
Je travaille principalement avec la lumière naturelle, j’aime pouvoir la voir, la toucher.

©Iris Humm

Tu as l’air de beaucoup travailler à l’argentique. Qu’est-ce que cela apporte à ta pratique de la photographie ?

En fait, je ne travaille pas beaucoup à l’argentique, je dirais qu’environ un tiers seulement de mon travail est fait sur film.
Je suis devenue assez douée pour faire passer le numérique pour de l’argentique, alors je le fais souvent lorsque les budgets ne me permettent pas de shooter sur film.

« […] mes photos sont mon journal intime […] »

Ce que j’aime dans l’argentique, c’est tout ce qui l’entoure – attendre que mes négatifs reviennent du labo, prendre des photos avec beaucoup plus d’intention que je le ferais avec le numérique.

©Iris Humm

Sur ton Instagram, on peut voir des paysages, des portraits, des natures mortes, des photos de la vie quotidienne. Y a-t-il quelque chose que tu aimes capturer en particulier ?

J’aime la vie quotidienne, mes photos sont mon journal intime, une collection de moments qui ont une certaine qualité émotionnelle pour moi.

Les gens, les lieux, tout ce que je rencontre et qui me fait me sentir bien, j’ai immédiatement besoin de le photographier. Cela peut être gênant parfois parce que j’ai du mal à arrêter.

« J’aimerais que les gens ressentent ce que je ressens lorsque je prends une photo. »

©Iris Humm

Que souhaites-tu communiquer à travers tes images ?

J’aimerais que les gens ressentent ce que je ressens lorsque je prends une photo. J’essaie toujours de faire en sorte que mes photos soient aussi proches que possible de la façon dont je vois les couleurs, la lumière, l’ambiance dans ce moment particulier.

« Ne faites pas des choses que vous pensez que les gens aimeront, faites un travail que vous aimez et dont vous êtes fier […] »

Où trouves-tu ton inspiration ?

J’écoute beaucoup de musique et de podcasts quand je suis dans mon studio. Les livres, les expositions, les gens, tout, vraiment tout.

©Iris Humm

Quels conseils donnerais-tu aux jeunes photographes ?

Continuez à travailler, produisez autant que vous le pouvez. Soyez honnête dans votre travail. Ne faites pas des choses que vous pensez que les gens aimeront, faites un travail que vous aimez et dont vous êtes fier, photographiez ce que vous connaissez, ce que vous aimez.

« […]essayez de faire connaître votre travail ! »

Découvrez qui sont les rédacteurs photo de vos magazines préférés, envoyez-leur des mails, envoyez-leur encore des mails, essayez de faire connaître votre travail !

©Iris Humm

As-tu des projets en cours dont tu peux nous parler ?

Je travaille sur un projet concernant (ma) la famille depuis quelques années.