Body Mirror de Magdalena Ławniczak – le corps dans toutes ses formes

Peau lisse, imberbe, vierge de toute cicatrice, un corps sculpté, sans graisse… Ces « idéaux » sont ceux vendus par les réseaux sociaux, comme une tentative d’effacer la diversité de formes, de couleurs, de textures…
C’est ce qui a poussé Magdalena Ławniczak a commencer son projet, Body Mirror, dans lequel elle fait poser des femmes chez elles, nues, mettant en valeur leur beauté, leur unicité.

Bonjour Magdalena, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je suis une photographe basée à Paris. Je suis polonaise.

Blue-haired and tattooed woman smiling and posing naked on a bed
Body Mirror – ©Magdalena Ławniczak

Comment as-tu commencé la photographie ?

Il y avait toujours quelques caméras à la maison familiale, c’était un processus très naturel de commencer la photo.

« Je voulais [montrer] le corps nu sans le sexualiser »

Comment a débuté ton projet « Body Mirror » ?

Venant du monde de la mode, j’en avais assez de toujours voir la même silhouette et aucune diversité. Je voulais montrer une femme forte, fière de son corps dans toutes ses formes et tailles.

Naked woman stretching on a wooden floor
Body Mirror – ©Magdalena Ławniczak

Quel était ton but quand tu as commencé ce projet ?

Je voulais faire un portrait du corps, montrant le corps nu sans le sexualiser, avec un message sur la conscience de soi, la confiance, la beauté.

« […] nous pouvons déjà voir le changement […] »

Même si cela ne devrait pas être le cas, tes photos sont immédiatement perçues comme engagées socialement car elles vont à l’encontre des stéréotypes auxquels nous sommes exposés sur les réseaux sociaux, publicité, films, etc….. Penses-tu que l’art se doit d’être engagé ?

Bien sûr, c’est le seul moyen de faire changer les choses ! Je suis vraiment heureuse de voir le mouvement se développer. Le courant dominant ne peut plus l’ignorer.

Short-haired woman posing in her panties on a bed
Body Mirror – ©Magdalena Ławniczak

Le Body positivism est de plus en plus présent dans les conversations. Penses-tu que les choses changent ?

Je pense que nous pouvons déjà voir le changement venant du mouvement Body positivism même s’il y a encore tant à faire.

« En fait, on parle plus qu’on ne shoot. »

Que veux-tu que les gens ressentent quand ils regardent tes photos ?

Pouvoir, beauté, vérité.

Beautiful woman posing in her panties on a bed
Body Mirror – ©Magdalena Ławniczak

Comment se déroulent tes séances photos ? Comment mets-tu tes modèles à l’aise ?

Les photoshoots sont très uniques pour moi.
Je ne saurais être plus reconnaissante pour toutes les filles qui me font confiance pour rejoindre @body_mirror.

Je suis également reconnaissant pour les discussions que nous avons eues pendant les séances photos. En fait, on parle plus qu’on ne shoot. Certaines de ces conversations sont très difficiles et intimes.

« […] j’adorerais […] publier un livre avec à la fois des photos et les conversations des shootings. »

Woman posing naked on a wooden floor
Body Mirror – ©Magdalena Ławniczak

Quel est l’avenir de ton projet ? Vas-tu faire une exposition, un livre, ou veux-tu le garder en format numérique ?

J’ai commencé il y a un an, j’ai pensé prendre en photo une dizaine de modèles, mais ça c’était au début du projet. Maintenant, j’ai vraiment envie de continuer. Quand j’aurai l’impression que c’est fini, j’adorerais le présenter et publier un livre avec à la fois des photos et les conversations des shootings.

« Je me concentre actuellement sur la photographie de portraits. « 

As-tu d’autres projets en cours ou en préparation dont tu aimerais nous parler ?

Je me concentre actuellement sur la photographie de portraits. Vous pouvez voir quelques-uns de mes nouveaux travaux ici.

Vous pouvez retrouver le projet Body Mirror sur Instagram, et suivre Magdalena Ławniczak pour découvrir ses autres travaux