The Wednesday Shot – L’horizon, Philippe Gildas, l’Afrique et une victoire

Chaque mercredi, Philippe Graton revient sur l’une de ses images, alliant son amour pour la photographie à celui pour l’écriture. Une occasion unique d’admirer les talents combinés d’un photographe à la longue carrière.

Chaque mois, retrouvez dans Loenke Magazine les quatre derniers Wednesday Shot.

Like, really far!

Ça veut dire quoi, loin ? Loin comme un souvenir, comme un instant photographié, comme un soupir ; loin comme les étoiles, loin comme un être qui vous manque, comme un parfum, loin comme des lèvres, loin comme un espoir, comme un rêve inaccessible, comme le Pérou, comme l’horizon, comme l’enfance.

Loin, quoi ! Si loin qu’on peut toujours hurler. Trop loin pour entendre.

Malmö, Sweden, 2014. Photo © Philippe Graton.

Philippe Gildas

La maladie a emporté Philippe Gildas, l’inventeur de l’infotainment, mais surtout le dernier animateur télé qui forçait l’admiration par ses idées nouvelles, sa rigueur et son élégance.

J’avais eu la chance de travailler avec lui et de le photographier sur le plateau de Nulle Part Ailleurs, à l’occasion de la sortie de mon livre sur Jean-Claude Van Damme.

Philippe Gildas était l’un des rares animateurs qui, avant de parler d’un livre, le lisait de la première à la dernière page. Brillant, respectueux et bienveillant, il cherchait à divertir en tirant vers le haut ses invités comme ses téléspectateurs. Avoir connu un professionnel de cette classe rend insupportable les talk-shows français actuels. Vous n’avez pas fini de nous manquer, Philippe Gildas.

Philippe Gildas, Jean-Claude Van Damme & Antoine de Caunes, Nulle Part Ailleurs, Canal+ Studios, Paris 1993. Photo © Philippe Graton.

Write me from Africa

Écris-moi d’Afrique. Sur la route ou sur la piste, dans les sables ou la savane, de Casa ou de Nouakchott, de Bobo ou d’Agadez, du sable dans les cheveux, les lèvres cuites, les doigts noirs de cambouis, à l’heure où cuisinent les femmes et où volent les singes, pose-toi un instant et écris-moi d’Afrique ; huit à dix pages chaque jour, ce serait bien.

Arthur and the thief monkey, Kenya, 2006. Photo © Philippe Graton.

Divination

Sacha Fenestraz, jeune pilote franco-argentin de 19 ans, vient de disputer le Grand Prix de Macao au volant d’une F3 Vaillante, comme dans la BD. Et s’est hissé sur le podium au terme d’une course exceptionnelle de maestria, comme dans la BD.

Ceci après l’accident spectaculaire d’une jeune pilote dont la F3 décolla dans les airs à plus de 200 km/h… comme dans la BD !

Ces incroyables similitudes entre les scénarios que mon comparse Denis Lapière et moi écrivons pour la nouvelle saison de Michel Vaillant sont stupéfiantes. C’était déjà le cas dans l’épisode précédent, Rébellion. On commence à y réfléchir à deux fois avant d’écrire quelque chose !

Sacha Fenestraz and the Vaillante F3, Macau Grand Prix 2017. Photo © Philippe Graton

Chaque semaine, retrouvez une image de Philippe Graton racontée par son auteur. Vous pouvez également retrouver les anciens Wednesday Shot sur son site et son compte Instagram

Cet article est aussi disponible en anglais